Rechercher
  • Geneviève Lafrenière

Gestion de l'ivresse mentale

Mis à jour : mars 14


En plus de compléter son journal de bord chaque jour, une pratique quotidienne de la méditation aide à prendre de la distance avec ses pensées. J'apprends à les contrôler, plutôt que de les subir, plutôt que de me faire contrôler par elles.

Les fraternités anonymes recommandent ces principes depuis 85 ans avec les étapes 10 et 11.

Les philosophies bouddhistes et yogi l'enseignent depuis bien plus longtemps.

La communauté médicale la propose de plus en plus avec la pleine conscience.

J'enseigne la méditation depuis plus de 10 ans. Pour certains, elle représente une pratique quelque peu mystique, inconnue. Quoique de plus en plus répandue. Beaucoup ont déjà essayé mais prétendent ne pas y arriver. Plusieurs ont des attentes. Il y a aussi ceux qui voudraient s'y mettre mais ne savent pas par où commencer. Normal. Tout s'apprend. Tout devient habitude si on y consacre ne serait-ce que 5 minutes par jour (pendant toujours)!


Rares sont ceux qui ne se brossent pas les dents quotidiennement. Il ne leur viendrait même pas à l'esprit de sauter ce rituel. C’est un comportement appris, et l’apprenant se souvient rarement des efforts investis pour que ça devienne une habitude. Il en va de même pour notre santé mentale. Elle a besoin qu'on lui accorde un moment chaque jour pour ne pas accumuler stress, anxiété, et merdes de tout genre. Le poids de ce qu'on appelle aujourd'hui la fameuse charge mentale. Comment la gérer si je ne lui porte pas attention?


Certains clients me disent qu'ils essayent de méditer mais n'y arrivent pas. Le principe de méditer n'est pas d'arriver à quoi que ce soit. Il faut juste le faire et les bénéfices se manifesteront avec le temps. Pratiquer le non-faire en silence avec soi peut être difficile au début. Surtout parce qu'on se retrouve en contact direct avec les pensées envahissantes, récurrentes, les cacas mentaux qui puent et finissent par nous constiper. En apprenant à observer mon mental, je peux finir par flusher les pensées qui ne me conviennent pas et ne contribuent pas à mes besoins pour ne garder que celles qui me permettent d'avancer.


Pour moi, cette pratique est d’abord et avant tout hygiénique. Et comme toute forme d’hygiène, les avantages sont multiples. Quand on la néglige, les désavantages s'accumulent. Quand je l’enseigne de cette façon aux étudiants, il leur est plus facile de comprendre l’importance de ce rituel.


Et surtout, pas de perfectionnisme. Si vous n’avez que 5 minutes pour méditer, prenez-les. Votre âme vous remerciera.


#coachingpnl #coachpnl #coachdesobriété #hygiènementale #ivressementale #méditation #harmoniom #yoga #pnl #coach #sobriété #dépendances #rétablissement #genevièvelafrenière #pnl #anxiété #stress #relaxation #jemegère

193 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout