top of page

Méditation pleine conscience - étapes


Je pratique la méditation depuis plus de 16 ans et je l'ai aussi longuement enseigné dans les maisons de thérapie de rétablissement de dépendances. Je continue à le faire dans ma pratique privée car je la considère comme l'une des compétences que l'on devrait maîtriser, surtout dans une société où le stress et l'anxiété semblent prédominer.

Il existe plusieurs écoles de méditation. Une des plus popularisée est certainement la méditation pleine conscience. La méditation est un outil pratique à partir duquel on peut apprendre à observer ses expériences intérieures et extérieures avec compassion, non-jugement, acceptation et neutralité. Une pratique régulière favorise le calme, la stabilité et réduit les comportements impulsifs et réactifs. On apprend à accepter les flux et reflux quotidien des émotions, de l'anxiété et du stress en se connectant consciemment à soi et aux autres de plus en plus sainement.

Étape 1

Choisissez une posture assise au sol, jambes croisées ou agenouillé sur un tapis un coussin ou un banc de méditation. Alternativement, vous pouvez vous asseoir contre le mur, les jambes étendues devant vous. Ceux qui ont du mal à s'asseoir par terre peuvent choisir une chaise à dossier dur. Quelle que soit la posture choisie, asseyez-vous avec le dos droit et la tête bien ancrée dans le prolongement de la colonne vertébrale en essayant d'être le plus confortable possible. Une dernière option serait de s'allonger mais l'idée est de ne pas s'endormir durant la pratique car on veut développer la pleine conscience de l'instant présent.


Étape 2

Fermez les yeux ou gardez-les fermés ou mi-fermés, en fonction de ce qui vous convient.


Étape 3

Placez vos mains sur vos cuisses ou vos genoux avec votre pouce et votre index se touchant légèrement. Gardez les autres doigts détendus. Concentrez-vous sur le va et vient de votre respiration. Lorsque votre esprit vagabonde, ramenez votre attention à votre respiration. Il est difficile au début de la pratique de s'asseoir sans rien faire avec nos pensées. Mais si on souhaite cultiver détente et paix au lieu de stress et anxiété, on doit s'appliquer à le faire. Plus on médite, meilleur on devient à entraîner notre esprit à être moins réactif, à devenir plus stable, et à générer plus de douceur envers soi et l'autre.


On peut commencer par 10 minutes par jour pour progressivement se rendre à 30. Il sera inévitable de vivre des inconforts physiques ou mentaux durant les séances. Plus j'apprends à les accueillir dans cette immobilité, plus je deviens apte à gérer les chaos quotidiens de la vie sans les dramatiser. Il est par ailleurs prouvé qu'une pratique régulière aide à réduire les douleurs physiques et émotionnelles, l'anxiété et le stress tout en améliorant sa relation à soi et aux autres.


Thich Nhat Hanh, Christophe André et Dr. Jon Kabat-Zin proposent de nombreux livres sur la méditation, notamment celle de la pleine conscience. Il existe aussi des applications et de nombreux cours sur internet ou sur place dans les Centres de loisirs, de méditation ou de yoga.


Vous pouvez aussi lire mon court article sur la méditation en cliquant ici: https://www.coachdesobriete.com/post/méditation


En s'informant sur les bienfaits de la pratique, on ne peut que se convaincre de l'importance de s'y mettre.


Bonne connexion!




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page